2017 : Bilan démographique définitif

Publié le 17 octobre 2018 - Revue de presse

Bilan démographique définitif :

plus de natalité pour moins de mortalité : 770 000 naissances pour 606 000 décès.

 

 

L’Insee publie de nouvelles données démographiques relatives à l’état civil pour l’année 2017. Si l’on savait que le nombre de naissances s’élevait en France à 770 000 (V. Insee Résultats, 4 sept. 2018), on apprend aujourd’hui que 606 000 personnes sont décédées dans le pays.

 

La différence entre les naissances et les décès, appelée « solde naturel », traduit un accroissement démographique classique, bien que la tendance soit à l’affaiblissement en raison de l’arrivée des générations du baby-boom à des âges de forte mortalité.

 

Les données publiées sont toutes illustrées par des graphiques, lesquels renvoient à une répartition des décès par âge, par sexe ou encore par lieux de décès. En 2017, si l’âge moyen au décès est de 79 ans, un quart des personnes décédées est âgé de plus de 90 ans. Les hommes décèdent plus jeunes que les femmes : en effet, 50 % des hommes décédés dépassent le seuil de l’âge moyen au décès, contrairement aux femmes décédées cette année-là qui sont âgées, pour moitié, de plus de 87 ans.

 

Source : Insee, Focus n° 128, 15 oct. 2018