Combien coûte la gestion d’un bien en location ?

Publié le 04 mars 2020 - Revue de presse

Entre les incidents techniques, les tâches administratives et les imprévus, le propriétaire d’un logement en location va dépenser 240 euros en moyenne par an en gestion courante.

Être propriétaire-bailleur n’est pas de tout repos. Une fois son locataire inscrit sur le contrat de bail, de nombreuses tâches imprévues deviennent le quotidien d’un propriétaire. Et il doit s’y soumettre afin de garantir « l’usage prévu par le contrat », selon l’article 6 de loi du 6 juillet 1989 qui liste les obligations du bailleur. Des contraintes qui prennent du temps et représentent un budget .

En se basant sur l’analyse d’environ 1.000 logements, Flatlooker, une start-up dédiée à la gestion locative en ligne, a identifié 25 sujets que le propriétaire doit traiter avec son locataire. Entre les incidents techniques, les tâches administratives et les imprévus, le propriétaire d’un logement en location va dépenser 240 euros en moyenne par an en gestion courante.

40 % en plomberie et chauffage

Les travaux de plomberie et chauffage représentent 40 % du budget moyen annuel (environ 96 euros TTC). Un poste de dépense non négligeable pour le propriétaire, comparé aux autres incidents (entre 3 et 8 % des 240 euros). Gare aux interventions liées à des problèmes d’humidité et d’aération qui peuvent aussi se révéler coûteuses (17 % du budget au total) bien que beaucoup moins fréquentes.

Les travaux qui concernent l’aération d’un appartement peuvent aller de 75 à 100 euros (par exemple, pour la création d’une grille d’aération sur une fenêtre existante). Si vous tardez à traiter les problèmes d’humidité, la facture peur monter à plus de 1.000 euros (création de plusieurs grilles d’aération, traitement des murs contre la moisissure, peinture de la pièce concernée).

Source : Les Echos